jeudi 9 février 2017

Bilan 2016 - Partie 3

Les quatre derniers mois de l’année ayant été plus dense en lecture, je ferais les mois de Septembre et Octobre sur cette partie et Novembre et Décembre sur un quatrième partie. Septembre et Octobre ayant été assez gris et pluvieux, rester à la maison devant un bon film ou un bon livre était la solution la plus adaptée ^^ Il n’y a pas moins de 18 lectures dans cette partie, alors commençons :)


Septembre :


* Je vous écris du Vel’ d’Hiv’ de Karen Taïeb : Dans ce livre, les lettres écrites par les prisonniers juifs du Vel’ d’Hiv’ lors de la rafle de Juillet 1942 ont été retrouvées et compilées par Karen Taïeb pour que chacun puisse se rendre compte de la misère dans laquelle on vécut ces gens pendant plusieurs jours. Les lettres racontent souvent la même chose, les gens y demandent du pain, des vêtements, de la nourriture et parfois des médicaments afin de survivre dans ce lieu. Parfois, ils disent à leurs amis de prendre leurs biens les plus précieux, de les vendre et de garder l’argent pour leur permettre d’avoir moins dur pendant la guerre. Plus rarement, nous avons des récits clairs et choquants de la situation au sein du Vel’ d’Hiv’, des malades, du manque d’hygiène, de la cruauté de leurs gardes, français rappelons-le. Enfin bref, pas d’avis sur un livre ainsi, c’est trop poignant, émouvant et historiquement important.

* Brokeback Moutain d’Annie Proulx : Depuis le temps que j’ai vu le film, il était tout de même temps de lire le livre (enfin la nouvelle) de laquelle il était tiré. Résultat : Une bonne lecture qui m’a entièrement rappelé le film puisque les deux sont très proches. Pour une fois qu’un film reste au plus près du livre, on ne va pas s’en plaindre et je peux dire que ça fait du bien. As de coup de coeur, pas la lecture de l’année, mais je suis contente d’avoir pris le temps d’ouvrir ce livre.

* Le sourire des femmes de Nicolas Barreau : Là non plus pas de grande surprise, j’étais tombée sur le téléfilm par hasard peu de temps avant de lire ce livre donc tout était encore frais dans ma mémoire. En revanche, j’ai découvert la plume de l’auteur avec bonheur tout comme la romance moderne et j’ai beaucoup aimé. Je pense d’ailleurs en lire beaucoup plus souvent :)

* L’abîme des sentiments de Sharleen Foxx : Roman lesbien de nouveau, ce livre était un coup de coeur de ma chérie alors comme elle me tannait pour que je le lise enfin et que pour un challenge, je devais lire un livre conseillé par un proche, je n’ai pas hésité et j’ai foncé. J’ai passé un excellent moment, j’hésite encore à me dire si c’est un coup de coeur ou pas. J’ai trouvé quelques longueurs qui m’ont ennuyé et à trop faire durer les doutes des personnages sur leurs sentiments respectifsn je me suis un peu ennuyée, car c’est un schéma classique de la litté lesbienne. Mais la seconde partie du roman est tellement jolie que je suis tiraillée. Je le relirai sûrement dans quelques temps pour me refaire une idée plus pertinente ;)

* Un certain sourire de Françoise Sagan : Et oui, voilà, je peux enfin le dire : « J’ai découvert Sagan et j’adore » Le style est fluide et vraiment bon. Je n’ai pas voulu commencer par Bonjour Tristesse car tout le monde commence Sagan par ce livre, mais j’y viendrais vite, surtout qu’en discutant avec certains amateurs de l’auteure, j’ai cru comprendre que Un certain sourire n’est pas forcément le meilleur Sagan, donc affaire à suivre

* La sorcière de Bouquinville de Régine Deforges : Petit album jeunesse, j’ai beaucoup aimé cette histoire. Le seul souci est que c’est une sorte de saga qui n’a pas été commercialisé en grand nombre et donc pour trouver la suite, ça risque d’être compliqué. J’espère en tout cas les trouver, car découvrir Régine Deforges dans ce genre littéraire a été un réel plaisir pour moi qui commençait à se désintéresser de cette littérature jeunesse.

* Je suis une étoile d’Inge Auerbacher : Encore un récit sur la déportation … Oui, j’aime en apprendre plus sur cette période. Je trouve que le devoir de mémoire est vraiment le plus important dans ces lectures. Et même si elles se ressemblent souvent de par les exactions récurrentes commises par les nazis et autres collabos, l’émotion ressenti est toujours différente, car l’histoire du narrateur n’est jamais tout à fait la même que ce soit avant ou pendant la guerre.


Octobre :


* Un ange distrait de Jean-Pierre Richard : Un joli roman sans prétention, j'ai eu un peu de mal à me mettre totalement dedans mais une fois fait, ce fut un régal ... Synopsis pour mieux comprendre : Imaginez votre stupéfaction en découvrant un beau jour que vos enfants sont la réincarnation de votre grand-père et de votre grand-tante qui sont aux cieux depuis bien longtemps ! Et tout ça par la faute d'un ange stagiaire qui a interverti la mémoire des enfants et celle de leurs aïeux... Les bavures divines existent et cette étrange aventure survenue dans une paisible petite ville des bords de la Gironde en est la preuve … Mon seul regret est que l'auteur se soit attardé plus fortement sur Jérémie/Alexandre que sur Chloé/Marthe , dommage, même si son histoire est plus qu'intéressante, j'aurais aimé en savoir un peu plus sur Marthe.

* Les anges s’en mêlents de Debbie Macomber : Ressorti il y a peu chez Charleston sous le titre Une nouvelle chance, ce roman est plutôt bien ficelé. Des anges viennent sur Terre le soir du Nouvel An avec leur stagiaire. A partir de là, tout part en live et chaque ange part de son côté pour explorer et alors qu’ils ne doivent jamais intervenir, le stagiaire décide de faire se rapprocher un homme et une femme. Coup de foudre, ils passent la soirée ensemble et se donnent rdv quelques semaines plus tard pour être sûrs que la magie du Nouvel An se reproduise, mais le problème est que leur destin était de se rencontrer mais pas ce jour-là. Un contre-temps va faire que la jeune femme ne saura pas aller au lieu du rdv et ils ne se croiseront plus … Jusqu’à ce que les anges se voient confier la mission d’arranger leur bêtise. Un an après, les deux protagonistes vont-ils se retrouver et vivre enfin la belle histoire à laquelle ils étaient destinés ? J’ai adoré du début à la fin, la plume de l’auteur, les décors, les personnages, tout y est très bons :)

* Tu comprendras quand tu seras plus grande de Virginie Grimaldi : Un très bon roman, une partie de la fin m'a surprise totalement, mais qui aurait pu être mieux amenée et l’autre partie était facile à deviner, car plus classique dans ce genre littéraire ... À part ça, c'est une bonne lecture détente j'ai beaucoup aimé. Pas un coup de coeur certes mais à la limite ;)

* Quasimodo de John A. Rowe : Album jeunesse sur l’histoire de Quasimodo et Notre Dame de Paris en version condensée avec de superbes illustrations. A lire au plus jeune pour leur faire découvrir ce classique joliment retravaillé.

* Les Minions T.1- Banana !:Une BD qui se lit très vite, les blagues étant plus visuelles que scénarisées vu le langage des Minions mais il y a de quoi rire. Dommage que le public visé soit clairement les plus jeunes, car les minions sont tout public aujourd’hui.

* Un ange à la fenêtre de Darcie Chan : Un roman très bon, moi qui ne suit pas amatrice de roman se situant dans ce contexte avec des secrets de famille, ... J'avoue que je me suis laissée prendre au piège de cette petite bourgade et de l'histoire de la mystérieuse Mary McCalister. J’ai eu de belles émotions durant ma lecture :)

* Les grand-mères de Doris Lessing : Ennuyeux et plutôt glauque (Bah oui faire que deux meilleures amies finissent par coucher et entretenir une relation passionnelle avec le fils de l’autre est vraiment bizarre au départ, mais quand la plume se veut glauque et incestueuse, on a du mal à passer un bon moment). J'ai eu beaucoup de mal à lire ces 95 pages, je me suis accrochée pensant qu'il se passerait quelque chose de plus, mais rien ... Dommage, je me demande tout de même ce que peut bien donné le film.

* Clara et l’ange tatoué de Catherine Porte : Clara vit avec sa mère et sa sœur dans une petite maison pleine de bric-à-brac, elle aime jouer et partir en expédition à la décharge. Mais un jour, Ange, le gardien de cette dernière vient chez elle. Voyant leur tranquillité féminine menacée par un homme, Clara décide d’enquêter sur Ange et d’empêcher l’irréparable à ses yeux. Une jolie histoire, un peu naïve, comme son héroïne, mais je l’ai lu avec plaisir.

* Magie noire au collège de Christine Aubrée : Quelque chose ne tourne pas rond au collège : Lucie a des boutons bleus, Louise des ongles immenses et voilà Héloïse transformée en crapaud ! Basile, son frère, n'en revient pas. Avec quelques amis, il décide de mener l'enquête. Encore du jeunesse pour le thème Halloween. Une histoire un peu du style Arkandias qui fera peur au plus jeune. Parfait pour une lecture le soir d’Halloween ;)

* Secrets de sorcières d’Alice Hulot : Une nouvelle vient d'arriver dans la classe de Mahault : Daphné de la Ferté-Duchesse. Elle parle bizarrement, raconte des tas d'histoires, a de très bonnes idées et prétend même détenir un pouvoir magique. Mahault a décidé de découvrir le secret que Daphné semble cacher sous ses grands airs et ses mystérieuses manières. Une belle lecture, une rencontre initiatique entre les deux protagonistes et une morale sur le paraître et le pardon qui rend ce livre vraiment intéressant.


* Miss Peregrine et les enfants particuliers de Ramson Riggs : Malgré un début un peu lent le temps de poser son univers et ses personnages, l’auteur nous emmène ensuite dans son imagination débordante. On est happé dans notre lecture et on ne souhaite qu’une chose lire la trilogie complète à la suite. Je pense lire le second tome courant du mois d’Avril et lire le troisième en Octobre. Je suis rarement fan de saga, les deux seules que j’ai jamais lu en entier sont Harry Potter évidemment et Twilight. J’espère garder ce même sentiment après le tome 2, mais c’est toujours les tomes les plus compliqués je trouve, car trop tome charnière. En tout cas, j’ai hâte de découvrir l’histoire complète de Miss Peregrine. Je ferais sûrement un article bilan de cette saga une fois que je l’aurais lu en entier ainsi que les Contes des Particuliers.