vendredi 10 février 2017

Bilan 2016 - Partie 4

Voilà enfin la quatrième et dernière partie, elle sera plus longue que les autres, car ce n’est pas moins de 21 livres (+ 1 abandon) que j’ai lu sur les deux derniers mois de l’année. Si vous avez un peu de temps, n’hésitez pas à lire et à commenter ce gros bilan 2016. Je ne ferais pas le bilan de mes challenges, car j’ai tellement été irrégulière que je n’en vois pas l’intérêt, mais je suis heureuse de mes lectures qu’elles aient été des top ou des flops :) En revanche, comme vous pourrez le constater, Décembre est vraiment accès sur le Cold Winter Challenge, mon premier, un bonheur


Novembre :


* Fils de sorcières de Pierre Bottero : Je n’ai pas encore lu beaucoup de Pierre Bottero, mais ce petit roman jeunesse m’a donné envie d’approfondir ma connaissance de l’auteur et de son univers. Pour le synopsis, voilà ce qui est écrit en 4ème de couverture : « Moi, Jean Sylvestre, je n'ai pas le moindre pouvoir magique. Normal, me direz-vous... Pas tant que ça, quand on sait que ma mère, mes tantes et même ma petite sœur sont des sorcières hors pair. Je n'y voyais aucun inconvénient. Jusqu'à ce qu'un terrible buveur de magie s'attaque à elles ! » Un bon moment, c’est du jeunesse mais bien mené. J’espère le lire un jour à mes enfants.

* Le passage du diable de Anne Fine : Encore du jeunesse, encore du halloweenesque. Ce roman est bien écrit, il y a quelques longueurs, mais globalement, on est entraîné à la suite de son héros, Daniel, qui vit reclus avec sa mère depuis des années. Un jour, on vient le sortir de sa maison et à partir de là tout change, il va devoir aller vivre dans une famille qu’il ne connaît pas, celle du maire, mais avec qui il va nouer des puissants liens d’amour filial ; puis il sera envoyé dans sa famille, l’hôte des lieux se montre d’abord gentil et prévenant, mais Daniel comprend vite qu’il ne souhaite qu’une chose : l’étrange maison de poupée de sa mère qui a quelque chose de magique et d’horrible à la fois. Un bon mystère, de l’adrénaline et de l’émotion, une bon roman comme on aime.

* Lucky d’Alice Sebold : L’auteure est surtout connu pour son roman La nostalgie de l’ange mais quand on fouine un peu, on découvre cette autobiographie et on se rend compte que si elle a écrit ce roman, c’est qu’elle avait elle-même été victime d’un viol extrêmement violent dans son adolescence. Un récit fort et sans tabous ... Elle y dit tout de son viol, de son combat et de sa descente aux enfers. Un livre poignant et une leçon de vie qui porte le titre Lucky, car un policier n’avait pas trouvé mieux que de lui dire « Vous avez eu de la chance, une jeune femme est morte il y a peu là où vous vous êtes fait violer »

* La fille du train de Paula Hawkins : J'en attendais sûrement trop vu le buzz autour de ce livre ... Résultat : Je suis mitigée, c'est bien écrit, plutôt bien ficelé, mais j'aurais aimé un retournement de dernière minute et ne pas avoir deviné ce qu'il se passerait à la moitié du livre ... Dommage, je pensais que ce roman me donnerait l'envie de lire plus thriller, mais ce n'est pas le cas :/ Le vrai bon point de se livre reste le fait que l’auteur arrive de par sa plume à nous faire nous sentir aussi mal, déboussolé et ivre que son héroïne.

* 13 à table : J'ai beaucoup aimé ce recueil de nouvelles ... J'aurais juste aimé un peu plus de frivolité dans les nouvelles, mais bon on ne peut pas tout avoir.

* Marion, 13 ans pour toujours de Nora Fraisse : Beaucoup de répétitions, de propos haineux et un besoin de trouver et désigner les coupables sans autre forme de procès que son propre jugement … Alors oui, j’ai été touchée par l’histoire de Marion ; oui, je trouve ça honteux ; oui, je comprends un peu les réactions de cette maman. Et en même temps, je n’ai pas vraiment compris l’utilité de ce livre. Je n’ai pas vu le film, mais j’espère le voir et plus apprécier que le livre.

* La ronde des saisons T.1 – Secrets d’une nuit d’été de Lisa Kleypas : Après la romance dans laquelle je me suis lancée récemment, je me lance aussi dans la romance historique. Depuis le temps que j’entendais Margaud de la chaîne Margaud Liseuse en parler, je me suis dit pourquoi pas. Et j’ai bien fait. Je ne me suis que peu ennuyée dans cette lecture et quand c’était le cas, c’était simplement parce que l’héroïne s’ennuyait elle aussi. L’écriture est belle, l’histoire d’amour plutôt classique, mais en même temps, elle a une petit quelque chose en plus qui fait qu’on aime ce couple qui se construit au fil des pages. Un très agréable moment.

* Arkandias T.2 – Arkandias contre-attaque d’Eric Boisset : Dur, dur mon rapport à cette série, est-ce trop jeunesse ? Trop abracadabrantesque ? Ou est-ce autre chose, je ne sais pas, mais même si la lecture est plutôt fluide, j’ai beaucoup de mal à apprécier. Je dois encore regarder le film, car je me suis endormie devant, mais je me demande bien si ça vaut la peine de perdre encore 2h de ma vie à essayer d’apprécier Arkandias

* The Memory book de Lara Avery : Nous arrivons à mon abandon. Alors le problème ne vient peut-être pas de l’auteure ou de l’histoire mais bien du format. En effet, pour une lecture commune, on m’avait envoyé ce roman en ebook et tout y est décalé ce qui gêne énormément la lecture et surtout le plaisir de lire. J’essaierai de le trouver en version papier pour voir si les choses restent inchangées.


Décembre :


* Fière Mary de Léa Viler : Seconde tentative avec l’auteure et autant j'avais eu du mal avec L'attrape-rêves, autant celui-ci m'a enchanté ... Une atmosphère inquiétante et des hallucinations d'un côté et une amitié se transformant peu à peu en plus de l'autre, un beau tour de force et une fin plus que plausible qui m'a ravi. Enfin bref, le thriller va vraiment très bien avec la plume de Léa Viler.

* Retour au village d’hiver d’André-Marcel Adamek : Quelques problèmes de mémoire avec ce roman, j’ai le souvenir d’avoir apprécié ma lecture mais je ne me souviens plus du tout de ce qu’il s’y passe. A relire pour refaire une vraie chronique, peut-être en fin d’année.

* Coup de foudre sous la neige de Sarah Morgan et Kate Hoffman : Ce livre se compose de deux récits écrits chacun par une auteure. Les deux histoires sont très belles et bien écrites, mais ma préférence va à la première de Sarah Morgan. Malgré la présence un peu trop poussé de sexe entre les deux protagonistes, j’ai passé un bon moment avec ses deux écorchés de la vie. Le premier est milliardaire, mais sa vie est malheureuse, la seconde est plutôt pauvre et vient de se faire jeter hors de chez elle. Ajoutez-y un chef qui l’a longtemps harcelé, qu’elle a remis à sa place et qui se venge et vous avez un vrai bon moment à passer avec eux.

* Lady Landifer de Tatiana de Rosnay : Il se passe rarement une année sans que je ne lise un roman de Tatiana de Rosnay, mais cette année ayant été compliquée, je ne l’avais pas encore fait. Erreur réparé. Même si ce livre est très court, c’est une nouvelle. Il est bien écrit comme toujours avec l’auteure. On suit une jeune libraire qui se fait embarquer dans une sorte de pièce de théâtre qui va redonner une impulsion et de la passion dans sa vie. La fin est émouvante. L’auteure, époustouflante.

* Ubu roi d’Alfred Jarry : Depuis le temps que je voulais le lire, que ma sœur m’en parlait, que ce « Merdre! » m’intriguait, j’ai enfin lu cette pièce de théâtre. J’avoue que ce n’est pas un coup de coeur, loin de là, mais les sous-entendus, la morale de la pièce et sa gouaille m’ont ravi durant l’heure qu’à durer ma lecture. Appât du gain et du pouvoir, trahison et batailles sont au programme.

* Contes de Noël pour enfants sages : Un album jeunesse, 5 contes et des étoiles plein les yeux tant par les jolies histoires que par les dessins que j’ai totalement adoré.

* La liste de Noël de Jojo Moyes : Une nouvelle très rapide, bien écrit, mais je m'attendais à mieux au niveau de l’histoire. Quand je lis le titre, je pense à un parent qui cherche à voir les yeux de son enfant briller en lui ramenant les 2-3 jouets qu’ils demandent sur sa liste et qui va être aidé par de gentils lutins … Enfin bref, une nouvelle joyeuse et magique comme l’est Noël, mais ici, rien de tout ça, si ce n’est de la rancoeur et de l’égoïsme. Et malgré tout, j’aurais aimé qu’elle soit un peu plus longue.

* Arkandias T.3 Le sarcophage d’Outre-temps d’Eric Boisset : Enfin … J’ai fini cette saga, j’en suis heureuse. Alors certes, on a déjà vu pire, mais il y a tellement mieux aussi que je me demande pourquoi des producteurs se sont posés sur ce roman pour en faire un film. J’ai tout de même plus apprécié ce troisième roman que les deux précédents. Espérons qu’il plaise plus aux plus jeunes.

* Carnages de Maxime Chattam : Plus de 2 ans après avoir difficilement lu L’âme du Mal, je me suis de nouveau lancée dans un Chattam mais je voulais un petit livre et cette nouvelle était ce que je pouvais lire de mieux. Elle m’a redonné envie de lire l’auteur. C’est un peu gore, un peu étrange, mais l’enquête sur ce jeune tueur qui va massacrer pas mal de monde dans son lycée est prodigieuse, on est happée du début à la fin.

* Un bout de chemin ensemble de Gudule : Un peu comme pour Tatiana de Rosnay, il est rare que je passe une année sans lire au moins un roman de l’auteure. J’ai toujours peur de lire trop vite et de ne plus jamais pouvoir avoir ce bonheur de découvrir une nouvelle histoire, alors j’essaie de n’en lire qu’un ou deux par an, mais c’est toujours un bonheur. Gudule avait l’art de donner de belles morales et de créer de magnifiques histoires. Ici, c’est un recueil de nouvelles sur les animaux qui nous accompagne dans nos vies.

* Le silence de la mer de Pierre Vercors : Je ne mettrais que le synopsis, car je me suis clairement ennuyée même si c’est bien écrit, c’est ennuyeux. Hiver 1940, la France est défaite. En province, dans une ancienne demeure, un vieil homme et sa nièce voient une partie de leur habitat réquisitionnée pour héberger un officier allemand. Lors des veillées, dans la grande cuisine, seule pièce chauffée, au coin de l’âtre, l’officier leur rend visite et essaye d’établir un contact. Enfermés dans leur mutisme, les deux hôtes écoutent sans mot dire. De long monologues sur l’amour des peuples, la coopération, l’admiration de la culture française émanent de cet homme fin et cultivé, musicien de profession. Il croit à l’avenir d’une Europe unifiée où chacun respecte l’autre et y apporte son particularisme. Il croit en la pluralité des cultures et des idées. En face de lui, seul le silence lui répond.

* Cyanure de Camilla Läckberg : Un bon moment avec ce policier. Un joli rappel et peut§être un petit hommage à Agatha Christie et son célèbre Dix petits nègres. Un jeune homme se voit contraint par sa petite amie, qu’il souhaite larguer après les fêtes, de venir réveillonner en famille dans une île coupée du monde. Après des présentations catastrophiques et un repas hallucinants, le grand-père s’effondre … Empoisonné … Qui l’a tué et pourquoi ? Peu à peu un autre cadavre est découvert, comment le protagoniste va donc s’en sortir ? Pas sûre que je continuerais à lire l’auteure mais la lecture fût bonne.

* La véritable histoire de Noël de Marko Leino : Comme beaucoup, j’ai lu ce roman cette année façon calendrier de l’avent : 1 chapitre par jour. On se prend au jeu, on se frustre, on aime les personnages et leur histoire. On pleure, on rit, on sourit, on découvre et étonnamment on a froid aussi. Marko Leino a écrit une légende très plausible, à laquelle on a envie de croire. Sa plume est très belle et ses descriptions nous enchante … Un merveilleux moment dans l’excitation de la préparation de Noël.

* La danse hésitante des flocons de neige de Sarah Morgan : Et voilà ma dernière lecture de l’année. Une jolie romance. Malgré un début un peu difficile, javais vraiment l’impression d’être plongée dans un téléfilm de M6 avec une héroïne casse-pied qui déteste Noël sans donner de raisons valables au départ. Elle m’a ennuyée cette Kayla. Mais au fil des pages, je l’ai mieux comprise et son histoire avec Jackson (malgré les crises et les scènes de sexe à rallonge) m’a bien plu … Les décors sont magnifiques, la famille de Jackson exceptionnelle et son métier est vraiment top … Je lirais bientôt le tome 2, enfin cet été je pense afin de terminer la trilogie en fin d’année.




Et voilà une année de lecture s’est achevée. Une nouvelle à commencer. J’espère pouvoir être plus régulière dans mes posts, vous offrir du bonheur à travers mes lectures, mes avis et les tags que je risque de faire de temps à autre. J’hésite aussi, comme chaque année à créer ma page Facebook, mais qui sait peut-être que cette année, j’oserai. J’espère que de merveilleuses lectures vous accompagnent chaque jour. Bisous